Pandora

Welcome to the mad house
 
FAQFAQ  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞

Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonore C. W. Rosenberg

avatar

Pseudo : © Tinkerbell
Avatar : Amber Heard
Crédits : avatar © Tinkerbell
Nom complet : Eleonore Clochette Wilhelmina Rosenberg
Âge : 21 ans
Amour : ...
Humeur : GET YOUR CRAYON 8DD
Messages : 35

We're magic
Âge & Année: 21 ans; professeur de Francais
Don:
Couleur: Gold

MessageSujet: ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞   Mar 16 Oct - 6:00

100*100
Eleonore Rosenberg


NOM: rosenberg;
PRENOM(S): éléonore clochette wilhelmina;
AGE: 21 ans
SEXE: féminin;
DATE DE NAISSANCE: 25 juin ;
ORIENTATION SEXUELLE:
hétérosexuelle;
ORIGINES: française & allemande;

POSTE: professeur de francais;
ANCIEN ÉLÈVE? non;
ACTIVITÉS: équitation & danse


200*350

Caractere

je suis illogique mais prof' ! »Eléonore n’était pas une enfant « normale ». Toujours été maltraitée plus jeune, elle a des tendances à aider celles martyrisées par les autres. Elle n’a pas non plus les mêmes passions que les ‘jeunes’ de son âge. Enfin si, elle a un léger penchant pour l’alcool mais sans plus. La demoiselle est plutôt illogique. Elle déteste les personnes hautaines par le fait de son passé mais ne peut pas s’empêcher d’agir ainsi avec les personnes ‘populaires’, en plus l’homme qu’elle aime est un enfoiré hautain donc … La jeune femme est dépendante des personnes autour d’elle, mais indépendante. Elle aura besoin qu’on l’entoure d’affection, qu’on lui montre de l’amour, qu’on la défende mais elle préfère se débrouiller. C’est assez complexe. C’est néanmoins une personne aimable qui, dès qu’elle se montre trop méchante, s’excuse. Sinon, elle est très peu réservée. On peut dire qu’elle est extravertie, parlant et rigolant avec tout le monde. Suffit d’être sympa et on devient son ami. Enfin ca dépend de qui quand même. Sinon, El’ adore rire, sa joie de vivre est évidente. Elle passe son temps à sourire et à rire, elle aime les gens qui la font rire. De plus elle est très câline et pendant ses crises de rire, elle enlace la personne devant elle. C’est assez étrange quand on ne la connait pas mais on s’y fait vite. Notre demoiselle est, à part cajoleuse, super fidèle, loyale, franche mais ca ne l’empêche pas d’avoir pleins de secret. C’est néanmoins une manipulatrice, qui sait caresser dans le sens du poil. Il ne faut jamais oublier que quand Miss Rosenberg veut quelque chose, elle est déterminée à l’avoir et, bien sur, à la fin elle l’a. Et sans caprice en plus. C’est vraiment une reine de la manipulation. En fait, elle s’exerce beaucoup en boite ou pendant les galas de mannequinat –auquel elle est toujours invitée grâce a sa mère qui ne peut plus y aller. Là-bas, elle prend du bon temps comme boire du vin rouge/blanc et du rosé. Elle adore, c’est « l’alcool classe » comme elle dit ou bien « Seules les personnes classes peuvent boire ce genre d’alcool, les autres devront se contenter de bière ». Elle déteste la bière ainsi que la drogue. Elle adore l’équitation et Shakespeare. Oh Shakespeare … Son auteur préféré. Elle hait qu’on l’appelle « Barbie ». Ceux qui la surnomment ainsi ont d’énormes chances de se prendre une baffe. Oui, elle est impulsive. Et elle hait les machos aussi et qu’on lui demande pourquoi elle s’appelle Clochette. L’adolescente est très attirée par la musique et les musiciens, surtout les guitaristes. Elle sait jouer un peu de piano et chante très bien. Sa marque fétiche est Playboy. Elle est souvent dans la Lune, ne se préoccupant pas souvent de ce qui passe autour d’elle. C’est une fervente protectrice des animaux et elle est légèrement narcissique.


History

si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse » Madame Rosenberg, de son vrai nom Mlle-de-Villeneuve ou bien Dylan Winnie De-Villeneuve, a toujours été la femme la plus exceptionnelle que je connaisse. Elle était d’une beauté incroyable, une chevelure platine pour des prunelles émeraude. De longues jambes l’affinaient plus que nécessaire et la faisait avancer comme un mannequin. Elle ressemblait à un ange tombé du ciel et je crois que c’est pourquoi mon père en était tombé amoureux. Lui, c’était un homme plutôt beau-garçon mais il est mort peu de temps après la naissance de mon frère donc je ne l’ai pas vraiment connu, juste vu une ou deux fois sur des photos que ma mère gardait. Mon frère, Jordan Mickey Rosenberg dit Jojo’, est bien la personne que j’aime le plus. Je l’aime tellement, c’est énorme. Il est ce qu’il me reste depuis que notre mère s’est perdue. Elle s’est pas vraiment paumée, elle est paumée. Atteinte d’une maladie depuis dix ans, elle oublie constamment qui nous sommes et me demande toujours si je suis la Fée Clochette. Je lui répond que oui, je suis Clochette puis elle entre dans une transe et se renferme dans son monde de contes. Maman, je l’ai toujours admiré et l’admire toujours malgré la peine qui me submerge quand je la vois. Je crois que Jordan ne vient jamais la voir, elle est retenue dans un hôpital psychiatrique et ca lui fait peur. Mais je ne suis pas sure, juste que je ne le vois jamais là-bas. On peut même dire que nous n’habitons plus ensemble. J’ai vingt-et-un ans actuellement et lui, il en a dix-huit. Je vis dans ma nouvelle demeure qui n’est autre qu’un pensionnat dit pour fous, pour personne comme moi. Il parait qu’il me manque une case, je n’ai jamais vérifié. Pour en revenir à maman, elle est devenue folle par dépression. Chaque soir, je devais supporter la vue d’un homme qui n’était pas mon père et qui ne serait pas là le lendemain. Elle se noyait dans les plaisirs de la chair pour oublier qu’il était mort. Je n’étais pas vraiment grande à cette époque, et j’avais vraiment peur. Maman est devenue folle juste après, ca n’a pas duré longtemps. A mes dix ans, grand-mère nous a recueillis et a fait interner maman. C’est là, le début de ma vraie vie.

▬▬▬▬▬

Grand-mère, tu sais, elle habite en France avec grand-père. Dans le Midi plus précisément. Ce sont tes parents et j’adore leur rendre visite. S’installer dans un transat, écouteurs dans les oreilles, livre en main, lunette de soleil sur le nez puis écouter les grillons qui chantent leurs belles mélodies. C’est vraiment un endroit calme et plein de charmes. Enfin. Grand-mère nous a ramené chez elle lorsque j’avais dix-ans donc Jo’ en avait sept. Il ne comprenait rien, et je ne devais rien lui dire. Imagine l’état de ce pauvre enfant s’il apprenait que sa mère avait couché avec tous les types du coin et était dans un hôpital psychiatrique. Il le sait maintenant, maintenant quoi. Il l’a apprit vers l’âge de treize ans. Il nous avait suivis, grand-mère et moi, et l’avait alors découvert. Bref. Je suis allée à l’école comme tout le monde. J’étais plutôt douée et c’est bien pour ca que je suis devenue professeur au pensionnat Pandora. Enfin. Je m’ennuyais beaucoup vu qu’à part l’école, je n’avais pas d’autres passion dans la vie alors grand-père m’a fait essayer pleins de trucs. On a commencé par le tennis, on a renoncé après qu’il se soit ramassé la raquette dans la tête. Nous avons essayé l’escrime et j’ai faillis tuer Jordan. Alors, je me suis mis au piano et au chant et on m’a dit que je chantais bien. Puis l’équitation et j’en ai vu un véritable amour. Les chevaux sont extraordinaires je trouve et je le leur fais ressentir. Je les aime et, en retour, ils m’aiment. Depuis mes onze ans, je monte et je n’ai jamais cessé de le faire. C’est la seconde chose dans laquelle j’excelle, et vu le nombre de médailles ainsi que de coupes que je possède. J’ai même des prix littéraires ! Ah oui, j’adore lire ! Shakespeare est mon auteur préféré. J’adore son œuvre Hamlet et j’aime en piquer certaines répliques.

Tu sais, les gens de l’école ne m’aimait pas beaucoup. Surtout les collégiens. J’étais trop parfaite, j’étais trop intelligente, j’étais pas assez bien. Je ne comprenais pas. Je ne comprends toujours pas. J’ai passé mes années collège très vite et ai été bien contente de partir au lycée. Quel bonheur ! Là-bas on se fichait d’être belle ou moche, tout le monde était intelligent et mature. Je partis dans une filière L – Histoire et je fis très vite mes années. L’équitation, les recherches et la lecture prenait tout mon temps et Jordan venait de me rejoindre. Il fut un Dieu là-bas, la seule année où on a été ensemble. Cette seule année, il s’est passé plusieurs choses bonnes comme désagréables. Cette année, nous avions reçu un nouvel élève. Un étranger qui plus est. Un Italien. Il avait un regard hautain et froid, un sourire quelque peu sadique. La seule place de libre était celle à côté de moi. En plus, il me faisait peur à l’époque. Bah oui, parce que vous savez ce bel homme n’était autre que le beau professeur Amonova. Bon après il a disparu et je l’ai retrouvé à Pandora. D’ailleurs, c’est grâce à lui que j’ai découvert mon don. Bref. Malgré le fait qu’il était à côté de moi, je ne lui parlais pas trop. Trop flippé pour. Mes petites lunettes bien en place, j’écoutais toujours attentivement ma prof’ de philo’ quand la sonnerie sonnait, il avait disparu. Un jour, je me promenais. Enfin, non, je m’entrainais avec mes nouveaux talons. Plutôt très haut, j’avais vraiment du mal et mon slim me serrait étonnamment. J’avançais tout en essayant de garder mon équilibre, mes cheveux blonds se calant dans mes yeux par moment. Je n’avais pas entendu de bruit et j’étais encerclée par des mecs baraqués. Je ne savais pas trop quoi faire. Je n’avais aucune chance d’arriver à en frapper un seul. Je me suis cru perdue pendant au un dixième de seconde puis il est apparu mon chevalier. Bon ok, il est pas très servant mais il est charmant. Puis j’sais pas comment, mon don s’est révélé. Comme ca, d’un coup. Hop, hop. Lui, Leif, il devait connaitre son don vu sa maitrise pratiquement parfaite. Moi, ce fut une découverte trop surprenante. Mais quand je vis une colonne de feu bruler un de mes agresseurs, mon courage revint. Nous nous battions vite, très vite. Mes illusions m’aidant ainsi que mes talons aiguilles. Une petite blessure tailladait mon épaule et le bel escrimeur s’approcha.

leif « Ca va ? Ta blessure, elle a l’air profonde … »

Je ne sus que répondre. Ses mains effleuraient mon épaule et mes joues rougissaient. Soudainement la pluie tomba. Progressivement, la fréquence s’accentua et nous fûmes vite trempés. Durant ce laps de temps, aucun n’avait parlé. J’étais beaucoup trop gênée à l’époque. Puis soudain, un truc se passa dans ma tête. Pourquoi pleuvait-il comme ca alors qu’on était dans la partie la plus ensoleillée de la France. Je secouais la tête et entendis son murmure. « Viens » disait-il. Comme une idiote, je le suivais. Il me ramena à la maison de mes grands-parents. J’étais beaucoup trop surprise. Comment savait-il que .. ? Finalement, j’ai laissé tomber et il ne m’a plus approché. Le reste est un peu flou pour moi. Je me rappelle l’avoir coincé et lui avoir volé un baiser sans le vouloir –hrrmm. Puis il est parti pour Pandora. Là s’achevait mon histoire lycée.

Les deux autres années avant d’intégrer Pandora, bah j’ai fait n’importe quoi. J’ai appris à maitriser toute seule mon don. J’allais en boite, je suis devenue plus délurée. J’aimais m’amuser. Ca a été confus aussi là. J’ai quitté la maison de mes grands-parents, laissant mon frère là-bas. Je me suis laissé aller et je cachais ma facette super bonne étudiante et fan d’équitation, laissant la jeune femme en moi parler. En deux je me suis fais deux mecs, c’est déjà pas mal. Surtout que je pensais qu’à l’autre abruti qui m’avait laissé. Puis, j’ai parcourus le monde au travers de ma Porsche décapotable que mes grands-parents m’avaient offert. Enfin le monde, c’est la France hein. J’ai rencontré des gens comme moi qui m’ont parlé de Pandora. J’ai décidé d’y entrer et maintenant j’y suis. Je suis en train de déballer ma valise même. J’ai hâte de voir la tête de Leif quand il me verra. Je suppose qu’il partira en courant. En tout cas, j’ai entendu qu’il avait une sacré réputation comme prof’ ici. Ca va être drôle. Aaah, je trépigne d’impatience. Tu sais Papa, je crois que je suis tombée amoureuse de lui lorsque je l’ai vu mais je voulais pas me l’avouer tant j’avais peur de lui. C’est dommage que tu ne sois plus là, j’aurais aimé que tu me dises « C’est qui ? J’vais lui casser sa gueule ! ». Bah, c’pas grave Jo’ s’en occupera. Il m’a envoyé une lettre pour me dire qu’il allait arriver. Bon, je suis professeur ici et je compte être stricte mais sexy –le faut bien non ? Enfin, j’ai un peu mal au ventre … J’vais aller manger puis prendre ma douche. A la prochaine Papa !


Le Don

Don : illusions psychotiques
En détail : les illusions ca n’a pas trop d’inconvénient, ni même d’avantage. C’est un pouvoir puisant dans l’énergie de celui qui le maitrise, le fatiguant beaucoup, mais implante une image et paralyse les sens de la personne étant visée. Même si celle-ci ferme les yeux pour s’en défaire, l’image la poursuivra. Une illusion se plante directement dans le cerveau, ce qui paralyse chacun des sens. Ce n’est pas douloureux, sauf si la personne est prisonnière car ce que certains pourraient croire un petit geyser d’eau, la personne prise dans l’illusion pourrait croire à une colonne de feu et ainsi se brûler. Dans l’illusionnisme, il y a différentes voies utilisés. Les voies qu’on appelle « bouche de l’Enfer ». Tout bon illusionniste peut les maitriser. Sur six voies, Eléonore n’en maitrise que cinq.
Maitrise : éléonore le maitrise assez bien . En effet, elle maitrise déjà cinq voies sur six, ce qui est plutôt pas mal. Les trois premières sont celles qu’elle contrôle le mieux car elle doit directement implanter l’illusion dans l’esprit d’une personne. Ça demande une grande concentration qu’elle possède déjà. Les deux autres, elle n’y arrive pas trop à les maitriser mais, un jour, elle y arrivera. En attendant, ca la fatigue énormément et donc ne l’utilise qu’en présence d’une autre personne afin qu’il puisse la récupérer, si elle en fait un malaise.
Objet de Contrôle : ses deux objets de contrôle sont un bracelet ainsi qu’un tatouage. Ils sont régulièrement activés sauf quand elle utilise son don, fait des activités extrascolaires. Ils sont souvent activés quand elle est en présence de personnes, c’est une précaution vu que beaucoup de gens l’énervent. Son collier est un simple collier en or, avec l’inscription « Semper Fi » écrit derrière le pendentif carré et sur le devant est écrit le nom de son père décédé. Son tatouage est sur sa côte et représente un lys rouge qui brûle d’un feu violet.


Behind the sceen

PUFF: sweety/tinkerbell;
DATE DE NAISSANCE: 05/11/1997;
AGE: 15 ans
FILLE OU GARCON: fille;
COMMENT T'ES ARRIVEE: tour de magie POUF!;
TON NIVEAU DE RP:
personne ne se plaint? ;
AVATAR: amber heard;

CODE DU REGLEMENT: validé par PANDORA;



Dernière édition par Eleonore C. W. Rosenberg le Mer 20 Fév - 6:31, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Pandora
Fondatrice ♥ Pandi, Pandora, petit ourson de Chine...
avatar

Pseudo : Lady Pandora
Crédits : images; © Tinkerbell || codage; © feets&foot
Messages : 62

MessageSujet: Re: ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞   Mar 16 Oct - 6:42

Bienvenue sur le forum, Twixette =)
J'attends que tu aies fini le mental ou je te propose déjà des Dons ?


keep calm and be the Queen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-pandora.forumgratuit.be
Eleonore C. W. Rosenberg

avatar

Pseudo : © Tinkerbell
Avatar : Amber Heard
Crédits : avatar © Tinkerbell
Nom complet : Eleonore Clochette Wilhelmina Rosenberg
Âge : 21 ans
Amour : ...
Humeur : GET YOUR CRAYON 8DD
Messages : 35

We're magic
Âge & Année: 21 ans; professeur de Francais
Don:
Couleur: Gold

MessageSujet: Re: ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞   Mar 16 Oct - 7:06

    Merci ♥
    Oui, je veux bien parce que, pour le caractère, c'est plus du don dont je vais m'inspirer x)




eleonore c. w. rosenberg


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Pandora
Fondatrice ♥ Pandi, Pandora, petit ourson de Chine...
avatar

Pseudo : Lady Pandora
Crédits : images; © Tinkerbell || codage; © feets&foot
Messages : 62

MessageSujet: Re: ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞   Mar 16 Oct - 7:15

Alors, en PSY, je te propose Illusions psychotiques : la personne visée est prisonnière de l'illusion, elle ne voit rien d'autre et ne peut s'en défaire. En ELEM, je te propose pyromorphie : le Détenteur peut transformer une partie ou son corps entier en brasier.

Voilà, tu n'as plus qu'à faire ton choix =)


keep calm and be the Queen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-pandora.forumgratuit.be
Eleonore C. W. Rosenberg

avatar

Pseudo : © Tinkerbell
Avatar : Amber Heard
Crédits : avatar © Tinkerbell
Nom complet : Eleonore Clochette Wilhelmina Rosenberg
Âge : 21 ans
Amour : ...
Humeur : GET YOUR CRAYON 8DD
Messages : 35

We're magic
Âge & Année: 21 ans; professeur de Francais
Don:
Couleur: Gold

MessageSujet: Re: ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞   Ven 26 Oct - 7:43

    Voilà, finish ~
    L'histoire est très bâclé, désolée.



eleonore c. w. rosenberg


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞   

Revenir en haut Aller en bas
 
ELEONORE ઈ ❝ Si la vie était parfaite, elle serait bien ennuyeuse ❞
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sa philosophie de la vie c’était qu’elle pouvait mourir à tout moment. Ce qu’il y avait de tragique selon elle c’est qu’elle ne mourrait pas. (JJ)
» Tu m'as appris à aimer, je te montrerai comment gagner [Grey & Juvia]
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» "Ouais, ben c'était pas d'enfer ..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora :: Que la partie commence ! :: You are (not) alone :: Bienvenue à Pandora-
Sauter vers: